Rechercher un placement

Actualités Patrimoniales

L’année des changements et de l’anticipation

2018 s’annonce comme une année chargée en changements. La nouvelle Loi de Finance pour 2018 vient profondément réformer la fiscalité du patrimoine. En parallèle, l’entrée en vigueur de plusieurs directives européennes impose des normes nouvelles au monde de l’épargne. Sur le plan économique, après avoir longtemps vécu dans un climat de crise, le retour de la croissance est mondial. De nouvelles questions naissent sur la pérennité de ce mouvement.

1. Gestion de vos actifs

En 2017, l’économie mondiale est assurément sortie de crise. En 2018, la croissance devrait être maintenue, mais avec des moteurs de croissance plus variés.

Il semble que celle des États-Unis devrait perdurer, mais avec un rythme moins soutenu, et devrait venir contrebalancer le plan fiscal du Président TRUMP. Ce plan sera favorable à un plus grand nombre d’entreprises notamment dans l’industrie et le secteur des biens de consommation.

De même la croissance des pays émergents va continuer, soutenue par le prix des matières premières et le développement d’un marché domestique plus structuré. Par ailleurs, les perspectives en Europe restent bonnes, même si une légère décélération est possible. Là encore, cette croissance reposera sur plus de secteurs qu’en 2017, consolidant son assise.

Enfin, toutes les grandes banques centrales qui rentrent dans une phase de « normalisation monétaire », restent à la manœuvre avec pour objectif le maintien d’un équilibre.

En synthèse, nous ne sommes pas en fin de cycle économique. La reprise se poursuit. L’environnement reste donc favorable aux actifs risqués face à des taux d’intérêts qui resteront bas. Ce climat printanier ne doit pas nous faire oublier les risques potentiels.

Le cycle de croissance qui semble bien ancré, entrainera des tensions inflationnistes normales et inévitables. Le rythme d’évolution de ce couple « croissance / Inflation » pourra générer des mouvements brutaux sur les marchés. De ce fait, l’action des banques centrales sera à nouveau fondamentale. Tout faux pas pourrait être durement sanctionné. Le marché obligataire pourrait connaître des passes difficiles.

Enfin, nous avons bénéficié d’un mouvement profond de hausse des marchés actions avec une volatilité quasi inexistante. Le retour de la volatilité est inévitable. Il ne faut pas en avoir peur, elle est le carburant naturel des marchés actions. En revanche, le poids de la gestion passive (ETF, …) dans l’industrie financière est devenu très important. En phase de stress, les mouvements des marchés seront amplifiés à cause du poids de cette gestion passive. Face à cela, il nous semble qu’il faut :

  • Privilégier les actions versus les taux,
  • Préférer le crédit (dette privée) à la dette d’État,
  • Préférer les actions grandes capitalisations européennes, japonaises et émergentes, tout en étant très vigilant sur leur valorisation.
  • La gestion dite « value » pourrait être d’autant plus pertinente.
  • Privilégier le couple « rendement/risque »,

ll ne faut donc pas avoir peur de l’année 2018. Seul le risque sera rémunérateur. Mais face au retour de la volatilité, il faudra être sélectif et actif dans la gestion. 2018 sera sans conteste une année favorable aux gérants dont la gestion est active. Ce sera le cœur de notre action dans le suivi de vos actifs.

2. Loi de finance 2018

Indéniablement, la Loi de Finance 2018 va changer de nombreux points pour l’ensemble des contribuables. Cette loi prépare l’entrée en application du prélèvement à la source en janvier 2019. Dès à présent, nous nous tenons à votre disposition pour vous expliquer l’impact de cette loi sur votre patrimoine. Certaines mesures imposent une anticipation plus grande des choix fiscaux à opérer.

Adieu, « l’ISF », vive « l’IFI ». Seul le patrimoine immobilier sera taxé à l’Impôt sur la Fortune Immobilière. Attention néanmoins, le passif déductible est moins étendu que précédemment. De même, l’immobilier est entendu de façon plus large que ce soit par le mode de détention (nue-propriété) ou par la nature des actifs comme les SCPI ou OPCI détenus en assurance vie.

La « Flat Tax » qui vient taxer les revenus de votre patrimoine financier peut être une opportunité pour les personnes dont le taux marginal d’imposition était supérieur à 14 %. Attention, néanmoins, l’option pour cette Flat Tax pendant une année fiscale, à première vue plus intéressante, s’appliquera à tous vos revenus d’épargne, mais aussi aux dividendes et plus-values de cession de parts. L’anticipation devient le maitre mot de la fiscalité.

Enfin, nous souhaitons attirer votre attention sur la mise en place du prélèvement à la source en 2019. Outre le mythe de l’année blanche que nous tenons à combattre, le prélèvement à la source aura un impact plus ou moins fort sur votre trésorerie 2018 et 2019. Le trésor public va estimer un impôt de référence en 2019. Cette mesure impacte donc la stratégie de vos revenus sur 2018, vos versements en épargne retraite, ou encore les investissements immobiliers générant un déficit foncier. Nous pouvons vous accompagner dans ce travail d’anticipation. Il sera important d’échanger avec une vision large et exhaustive de vos projets sur l’année 2018 et 2019.

3. Évolution réglementaire

En dernier lieu, nous souhaitons revenir sur les différentes directives européennes qui entrent en vigueur en France (PRIIPS, MIF, DDA, …) en 2018. Elles imposent des obligations réglementaires à l’ensemble des acteurs qui distribuent de l’épargne. Ces directives nées des crises financières passées, visent à mieux informer et protéger les épargnants.

Chaque opération imposera, à tous, un formalisme renforcé qui va générer une charge administrative et financière lourde pour tous les établissements financiers. L’offre produit comme la qualité de service pourrait être fortement altérée.

Depuis plusieurs mois le cabinet Version Patrimoine a engagé des investissements informatiques et humains, pour répondre à ces nouvelles obligations, afin de limiter l’impact de ces mesures sur la qualité de notre service. Face à ces nouvelles obligations, nous serons amenés à vous rencontrer plus régulièrement pour mieux anticiper avec vous les actions à mener. Ainsi, si vous devez investir avant une date importante (échéance fiscale, anniversaire, …), l’anticipation que nous aurons eu ensemble permettra un traitement plus fluide de ces opérations face à ces nouvelles exigences.

Imprimer l'article
Share This