Rechercher un placement

Actualités Patrimoniales

A compter du 1er janvier 2019, le prélèvement à la source va entrer en application. Le taux va dépendre de vos revenus de 2017 que vous avez déclaré en mai 2018. Vous avez jusqu’au 15 septembre pour choisir entre 3 taux différents. Nous pourrons vous accompagner dans ce choix.

  • Le taux du foyer,
  • Le taux individualisé,
  • Le taux neutre.

Le taux du foyer

Si vous êtes marié ou pacsé, vous réalisez une seule déclaration pour le ménage. Le taux commun est calculé en fonction des revenus des deux déclarants. Il sera appliqué de manière identique pour les deux contribuables. Par défaut, il s’agit du taux appliqué par l’administration fiscale.

Le taux individualisé

Si vous êtes marié ou pacsé, le taux individualisé est calculé en fonction des revenus de chacun. Chaque contribuable se verra appliquer son propre taux. Il peut être intéressant pour les ménages avec un écart de revenus important.

Si vous êtes célibataire, divorcé, veuf ou veuve, le taux individualisé sera calculé en fonction de vos propres revenus.

Le taux neutre

Le taux neutre ne dépend pas de votre propre situation. Il est calculé selon un barème défini par l’administration fiscale que vous trouverez sur ce site : https://www.economie.gouv.fr/prelevement-a-la-source/taux-prelevement. Dans la majorité des cas, ce taux est plus élevé que le taux individualisé. Il vous permet de ne pas donner de renseignement à votre employeur sur les revenus de votre conjoint ou sur les autres revenus que vous pourriez percevoir.

Changement de situation en 2018

En cas de changement de situation familiale en 2018 (naissance d’un enfant, mariage, pacs, divorce, ...), vous pourrez en informer l’administration fiscale à partir du 2 janvier. L’administration procèdera alors au calcul de votre nouveau taux et vous pourrez le transmettre à votre employeur ou à votre organisme de prélèvement.

Imprimer l'article
Share This